francophoneeducation-logo2014-h

Francophone Education

francozone

Mission
PDF Imprimer Envoyer

Si ma première réponse à la question « Pourquoi travailles-tu comme consultant dans le domaine de l’éducation francophone en milieu minoritaire ? » ne suffit pas, j’en ai une autre.

Elle est beaucoup plus élaborée mais se résume en trois mots : C’est une mission. En effet, ce travail de consultant, les racines duquel sont profondément ancrées dans l’implication parentale, est devenu une mission personnelle pour plusieurs raisons dont les deux suivantes :

Avantages individuels

J’ai appris au fil des ans que les jeunes qui fréquentent une école francophone en milieu minoritaire peuvent atteindre un niveau de bilinguisme nettement plus élevé que celui des élèves des écoles anglaises et des programmes d’immersion française.

Comme j’explique dans Fusion, le bilinguisme que nos jeunes peuvent acquérir dépasse la capacité de parler deux langues. C’est une façon d’interpréter le monde, de penser, d’agir et d’interagir avec d’autres. Cela augmente l’efficacité de leurs communications, ce qui est indispensable à l’époque de la mondialisation, et leur permettrait de tisser des liens entre les régions francophones et anglophones du Canada.

Saxophone

Mais ce n’est pas tout. Des recherches intéressantes indiquent que le bilinguisme contribue au développement du cerveau chez les enfants et peut retarder des problèmes cognitifs chez les aînés. Le bilinguisme est ainsi un véritable cadeau à vie ! J’ai pu aider mes enfants à devenir bilingues et je me suis voué à aider tout parent qui souhaite la même chose pour son enfant.

Avantages collectifs

Quand j’ai commencé à m’impliquer dans l’école de mes enfants, j’ai découvert que la francophonie hors Québec est l’un des joyaux méconnus du Canada. J’ai rarement rencontré des gens aussi dynamiques que les membres de cette collectivité.

Bien que je ne sois pas francophone, j’aimerais croire que je fais partie de la francophonie canadienne aussi, comme tout parent dont l’enfant fréquente une école francophone. J’ai ainsi un rôle à jouer dans son développement et c’est précisément ce que j'essaie de faire, que ce soit en français ou en anglais !

 
Share