francophoneeducation-logo2014-h

Francophone Education

francozone

Règles
PDF Imprimer Envoyer

Tous les parents savent que les enfants ont besoin de règles. Les règles sont l’armature qui nous aide à grandir, à apprendre, à se bâtir un caractère et une identité. Elles ne doivent toutefois pas être coulées dans le béton! Au contraire, une certaine souplesse, là où c’est approprié, permet aux enfants et aux parents de s’adapter à notre environnement en constante évolution.

Une des composantes les plus importantes du concept de la FrancoZone est qu’il comprend des règles. En voici la première : « Qu’il s’agisse d’un espace, d’un temps ou d’une activité, toute personne qui entre ou participe dans la FrancoZone doit toujours parler français autant que possible. » Disons que c’est la première règle d’or.

En contrepartie, la deuxième règle stipule qu’« une personne (surtout le parent non conversant en français) peut se retirer temporairement de la FrancoZone si elle se sent trop inconfortable ou si elle doit communiquer dans sa propre langue maternelle. » Cela pourra arriver assez fréquemment au début, mais avec le temps il est fort possible que cette personne sorte de moins en moins souvent de la Zone.

Cette deuxième règle d’or est particulièrement importante pour les parents qui ne sont pas très à l’aise en français. Si on n’est pas confortable dans une situation donnée, on aura tendance soit à l’éviter soit à atténuer son impact. Il est tout à fait normal qu’un parent qui ne parle pas assez bien le français — selon ses critères, ses attentes, ses aspirations, ses souhaits — ne veuille pas se mettre ou se trouver dans une situation où il ne comprend pas ce que les autres disent ou qu’il soit obligé de s’exprimer sans pouvoir le faire facilement.

On lui offre ainsi non pas une porte de sortie mais plutôt une invitation à participer à la FrancoZone tout en sachant qu’on respecte ses sensibilités et que ses habiletés linguistiques ne représentent pas une barrière.

Deux règles, est-ce tout?

Si vous aimez beaucoup les règles, vous pourrez exiger que le parent conversant en français parle lentement dans la FrancoZone, ou qu’il utilise toujours les mots les plus simples, et ainsi de suite.

Quant à votre enfant, il ou elle aura toujours l’obligation de communiquer autant que possible en français avec chaque personne qui entre dans la FrancoZone… et de rester dans la Zone aussi longtemps que convenu (ou que vous décidez). C’est comme la première règle d’or allongée.

Créer des règles pour qu’une FrancoZone fonctionne bien ne veut pas dire imposer une foule de contraintes. C’est à chaque famille d’établir les paramètres de chacune de leurs FrancoZones. On ne pourra toutefois pas assurer la réussite des démarches si les deux règles d’or ne sont pas en place et respectées.

 

 
Share