francophoneeducation-logo2014-h

Francophone Education

francozone

Parler français à mon enfant ?
PDF Imprimer Envoyer

Êtes-vous un parent francophone qui vit dans une région anglophone du Canada ? Ou peut-être que vous parlez français comme langue seconde ? Est-ce que votre conjoint(e) le parle aussi ? Ensemble, voulez-vous que votre enfant ait le français comme langue maternelle ?

Si oui, allez vers le miroir le plus proche...

... parce que c'est là où vous verrez la personne qui peut aider votre enfant à apprendre le français plus que toute autre personne !

Facile à dire

Il s'agit là d'une vérité des plus simples mais qui peut être extrêmement difficile à mettre en pratique.

Pourquoi ? Parce que beaucoup de couples mixtes francophone/non francophone parlent Ottawa_pathwayanglais entre eux. C'est la langue dans laquelle ils font connaissance et cela devient un élément naturel de leur vie ensemble. Il est tellement facile de parler anglais dans un milieu anglophone que même certains couples francophones le font, et ce, pour une gamme de raisons.

Mais quand ils commencent à avoir des enfants, il y a des francophones qui se rendent compte qu'ils veulent vraiment transmettre leur langue et culture à la prochaine génération. C'est alors que les choses se compliquent, surtout si ces parents-là ont parlé anglais à leurs petits pendant quelques années.

Changer de langue qu'on parle avec quelqu'un, c'est comme se mettre à brosser ses dents en tenant la brosse dans l'autre main. C'est-à-dire qu'on est maladroit pendant un certain temps mais qu'on peut finir par s'y habituer.

Vécu d'un parent

Voici comment un parent francophone a vécu ce changement. Après avoir parlé anglais à sa fille pendant les cinq premières années de sa vie (comme sa conjointe anglophone), ce père franco-ontarien a réalisé que c'était important pour lui que sa fille maîtrise le français. Il savait qu'il pouvait l'aider et a décidé de changer leur langue de communication.

La première fois qu'il lui a parlé en français, elle l'a regardé d'un air sévère et a dit : « Daddy, speak to me in English. » Il comprenait bien sa réaction parce que c'était un peu étrange pour lui aussi. Mais il avait pris sa décision et persistait. Cela a pris six longs mois (!) mais se parler en français est devenu naturel pour les deux.

Prendre le temps de se parler

Combien de parents francophones ne parlent pas français à leurs enfants pour ne pas déranger leur conjoint(e) ? D'après moi, autant que de parents non francophones qui aimeraient que leur conjoint(e) francophone parle français aux enfants. On dirait qu'il y a beaucoup de couples qui devraient s'asseoir ensemble et décider ce qu'ils veulent pour leur enfant !

Parents_with_bb_from_Fusion

Vous trouverez plus d'informations à ce sujet, y compris des questions dont vous pourrez discuter avec votre conjoint(e), aux pages 13–18 de Fusion, ainsi qu'au chapitre 4 du même livre.

 
Share